Bien acheter ou bien investir à la Montagne

Bien acheter ou bien investir à la Montagne

 01.06.2018

Après des périodes difficiles pour les stations de ski, la neige a fait son retour et ce n'est pas pour déplaire aux profesionnels du secteur ! 

Voici quelques chiffres de la progression des fréquentations dans les domaines de France :

+ 3 % en Savoie
+ 12 % en Haute-Savoie
+ 12  % en Isère-Drôme
+ 13  % dans les Pyrénées

Ces chiffres sont encourageants et ont boosté les investissements dans une résidence secondaire à la montagne. «  2017 a été une année active en termes de transactions, confie Jean-Jacques Botta, président de la Fnaim Savoie Mont-Blanc. Comme en plaine, nous avons constaté un rattrapage d'une année 2016 un peu atone, avec des ventes en progression de 5 à 7  %.  »

On constate une augmentation des prix dans le même temps allant jusqu'à + 10 % dans certaines stations très attractives et fréquentées par des étrangers comme Courchevel, Méribel, Chamonix, Val-d'Isère ou Megève. Les Parisiens investissent également dans ces communes (ils représentent environ un tiers des investisseurs). 

Avant d'investir, il est important de se fixer un objectif. Il existe 2 types grands types d'investissements, les logements en altitude dans les stations (pic de fréquentation l'hiver) ou les logements plus bas dans un endroit qui vit toute l'année (hiver comme été). Ensuite, le budget permettra de définir la superficie du logement et l'emplacement.

 

La fourchette des prix en fonction des stations :

Station Prix Fourchette basse Fourchettes haute
Chamonix 6 652 /m2 3 947 /m2 9 857 /m2
Saint-Gerblais-les-Bains 3 269 /m2 1 924 /m2 4 833 /m2
Samoëns 3 951 /m2 2 563 /m2 5 008 /m2
Châtel 4 188 /m2 2 770 /m2 5 492 /m2
Megève 7 896 /m2 4 461 /m2 12 551 /m2
Val-Thorens 5 412 /m2 3 465 /m2 8 975 /m2
Saint-Bon-Tarentaise 7 991 /m2 5 334 /m2 12 312 /m2
Val-d'Isère 8 768 /m2 5 198 /m2 15 344 /m2
La Plagne 3 650 /m2 1 978 /m2 5 162 /m2
Tignes 5 181 /m2 3 138 /m2 6 778 /m2

 

Sommets

Les prix augmentent plus on monte en altitude. Les biens les plus accessibles sont donc situés dans les villes ou villages à quelques kilomètres des stations de skis. 

Les investisseurs misent surtout sur des petites surfaces : la superficie médiane était de 31 m2 pour les stations de la Maurienne, contre 28 m2 pour les stations de la Tarentaise et des Trois-Vallées, avec des budgets médians respectivement de 82 000 euros, 112 000 euros et 151 000 euros.

Le goût du jour

En général, les investisseurs mettent en location leur logement quand ils ne l'occupent pas (résidence secondaire) pour rentabiliser l'opération. Les biens de 2 à 3 pièces sont les plus recherchés, et de plus en plus les locataires veulent un logement qualitatif en termes de services, de confort, etc. Les propriétaires ont donc intérêt à proposer un bien moderne et répondant aux exigences élevées des vacanciers. Une situation paradoxale car la majorité des logements a été construit avant les années 1990. 


 

Les résidences de tourisme montent en gamme

Les promoteurs lancent de nouveaux programmes plus hauts de gamme avec une multitude de services, et d'équipements tels que les spas, les piscines, les salles de sports... Cette année, Pierre & Vacances- Centers Parcs propose une résidence 5 étoiles l'Hévana à Méribel.